Total Pageviews

Wednesday, 25 December 2013

L'apologie d'un hédoniste (meri fizulkharchi)

Voici ma nouvelle chanson :
Please click here to see the video : L'apologie d'un hédoniste (Meri fizulkharchi)
Veuillez cliquer au-dessus pour voir le clip

Avant-propos :

La jeunesse de notre époque est devenue une consommatirce avide des articles de luxe. Parfois on achète des produits simplement dû au prestige lié avec leur possession. D'autres fois, on jette ce qu'on a recemment acheté car on le croit démodé..

Lors qu'on gaspille des ressouces sur des objets d'utilité douteuse, une partie de la population mondiale ne'est pas capable d'aborder les soins médicaux du base.. Il y ceux qui travaillent toute la journée pour joindre les deux bouts...

Voici le sujet de ma nouvelle chanson. Cette chanson est composée de duex parties : 
D'abord je joue le rôle d'un tel consommateur sans souci qui croit que comme il ne fait du mal à personne, il est irréprochable..

Dans la deuxième partie, cet individu a un prise de conscience que s'il ya des personnes souffrant lors qu'il continue sa consommation excessive, il a une responsabilité de faire des efforts afin de réduire cet inégalité.

Cette chanson vise à inspirer tout auditeur à s'impliquer au bénévolat. Si suite à la vue de ce clip, seulement une personne va modérer sa consommation et va donner aux organisation caritatives - JE PENSERAI QUE LA CHANSON A ATTEINT SON OBJECTIF !!!

Les Paroles :

ady shucks... can't hold me back
ady shucks... I can't feel much better

Tout ce que je n'utilise pas - je le jette, je le jette
Même si ça fonctionne encore - je le jette, je le jette, JE LE JETTE..!

Parfois même ce qui m'est utile
Car j'suis fasciné par le prestige des marques

Meri fizulkharchi to hai meri marzi
Kisi ko chott nahi to kya hai burai
Meri fizulkharchi

Tout ce qui n'est plus à la mode - je le jette, je le jette
Même si ça fonctionne encore - je le jette, je le jette, JE LE JETTE..!

(J'achète ce dont je n'ai pas besoin
Je me jette sur ce qui vien de loin ) x 2

Meri fizulkharchi to hai meri marzi
Kisi ko chott nahi to kya hai burai
Meri fizulkharchi

Tout ce qui est de l'année dernière - je le jette, je le jette
Même si ça fonctionne encore - je le jette, je le jette
Tout ce que je n'utilise pas - je le jette, je le jette, JE LE JETTE..!

Meri fizulkharchi to hai meri marzi
Kisi ko chott nahi to kya hai burai
Meri fizulkharchi

Meri fizulkharchi kyun hai meri marzi?
Kisi ko chott lage to hai yeh burai !

Je le jette, jette, jette - mitti pao ji !

Quand même il y a ceux qui meurent de faim..
Qand même il y a ceux qui n'ont rien...

Agar mai fizulkharchi mei se thoda-thoda unke liye rakhun..
Jinko iski zarurat hai
To fir raat neend na aaye, aye, na aye
Ye kaise ho sakta hai..?

Screens :

























Wednesday, 18 December 2013

Pourquoi apprendre le français en tant qu'une langue étrangère?



      Derrière une langue étrangère se trouve toute une culture et chacune d'entre elle est fascinante. Ainsi chacun doit apprendre plusieurs langues étrangères pour l'ouverture de l'esprit. En particulier, les anglophones ont ce risque supplémentaire d'avoir une perspective unpolaire du monde, celle qui est monopolisée par la presse anglo-américaine. C'est là que la langue ainsi que la pensée française offre une vision alternative. L'acquisition de cette vision est essentielle pour la compréhension de toute question de la moindre complexité. Car ce qu'on avait cru être la vérité absolue et unique, pourrait, suite à une rencontre avec une autre point de vue, se révéler n'être qu'une des possibilités..




      L'apprentissage d'une langue étrangère contribue également dans le processus de trouver sa propre identité. Une pratique courante chez les indiens est la manière dans laquelle on mélange inconsiemment le hindi avec l'anglais. Pourtant j'ai remarqué que dès mon apprentissage du français, j'ai commencé à m'efforcer d'abord à comprendre et ensuite à utiliser la version linguistiquement pure de ma propre langue maternelle.




      Il faut particulièrement apprendre le français car c'est la langue officielle de 57 états repartis dans 29 pays du monde. En fait c'est la seule langue, avec l'anglais, qui est parlée sur les cinq continents. 220 millions de personnes l'écrivent et le lisent. Par conséquent, cette langue peut servir de pont vers la culture du monde entier.




      L'avantage professionnel : Des nombreuses entreprises multinationales françaises sont présentes en Inde et elles embauchent régulièrement les indiens francophones. En fait avec 39 des 500 plus grandes sociétés du monde en 2010, la France occupe le quatriéme rang du classement Fortune Global 500, avant l'Allemagne et le Royaume-Uni.




      Avec plus de 83 millions d'arrivées de touristes internationaux, la France, pays de seulement 65 millions d'habitants, est le numero uno dans le domaine du tourisme. Egalement, la France joue un rôle moteur dans les domaines de l'ingénierie, de la science médicale, de l'énergie nucléaire, de l'aéronautique entre autres. Pour tous ceux qui veulent spécialiser dans ces domaines-là, le français est un outil indispensable pour l'avancement de carrière.




      J.R.D. Tata, le grand patriarche de l'industrie indienne, est un fait né d'une mére française. Kalki Koechlin, une actrice reconnue indienne, est d'origine française. C'est un fait que la quasi totalié des dirigeants d'entreprises ainsi que le patronat indien posséde une connaissance fonctionelle du français. Par conséquent, tout jeune participant au marché du travail du pays souffre d'une lacune grave s'il n'a pas déjà maîtrisé la langue française..!!!

      Heureusement, cela peut être remédier en se consacrant à l'apprentissage du français..!



Tuesday, 3 December 2013

Les incertitudes concernant l'avenir de la bicyclette

Un bref rappel historique




      Le premier exemple d'une bicyclette sans pédales a été inventé par l'allemand Karl Drais en 1818. Il a nommé son invention Laufmaschine, un mot qui signifie une machine à courir.

      L'année suivante, un inventeur français, dont le nom était Nicéphone Niépce, a ajouté des pédales et a nommé sa version supérieure le vélocipéde. C'est à dire une machine qui fournit la vélocité en utilisant des pédales. Ainsi le mot "Vélo" est une forme abrégée du mot vélocipéde.




      Je peux vous affirmer ici que l'invention de la bicylette a eu des effets énormes sur la société contemporaine, non seulement sur la culture de l'époque mais aussi sur le développement des processus de la production industrielle moderne.

     Je peux nommer quelques composants qui ont été inventé pour la premiére fois pour la bicyclette mais ils ont été utilisés plus tard pour le développement de l'automobile. Considérons le pneu pneumatique qui est un genre de pneu dans lequel on injecte de l'air sous pression. Ce genre de pneu a été inventé pour la bicyclette mais on l'utilise dans toute sorte d'automobile aujourd'hui. Ou bien la roue à rayons qui est une roue qui à des tiges d'acier pour fournir un soutien à la superficie, même cette roue qui était inventé pour le bicyclette est aujourd'hui utilisée dans les voitures, les mottos et les avions.

      Ainsi je peux dire, avec justification, que la bicyclette est la mére de toute automobile..!




      Et c'est ma conviction personelle que les enfants, peu importe le succès qu'ils ont eu dans leurs vies, ne peuvent jamais dépasser l'élégance, la beauté et la simplicité de leurs parents..

      Tout ce que je veux dire c'est tout simplément que toute automobile doit son exitence même à l'humble bicyclette..!

L'état des lieux

      Il existent certaines regoins et certains pays du monde, comme la scandinavie, comme l'Allemage et comme le japon, dans lesquels le vélo à réussi à devenir une partie intégrante de la vie des citoyens. Cet exploit remarquable a été atteint grâce aux politiques favorisant l'usage du vélo. C'est à dire que dans cettes régions, les urbanistes se sont rendu compte du fait que la vie moderne implique des distances qui sont trop grandes pour l'usage exclusive de la bicyclette..

     Ainsi ils ont rendu facille l'usage du vélo comme un complément à d'autres moyens de transport notamment le métro. Ils ont fournit des espaces abondants pour garer des vélos tout prés des stations de métro et partout ailleurs dans leurs villes.




      Venons au cas spécial de la France où le vélo est glorifié en tant qu'un sport, il fait même partie de la conscience nationale. Pourtant il reste beaucoup à faire pour repopulariser l'utilisation quotidienne du vélo.

      En Chine, le vélo a fait le progrés spéctaculaire jusqu'au siècle dernier. Par contre les faits récents montrent une histoire beaucoup plus ambiguë. La production de vélo est passé de 45 millions en 1995 à 23 millions en 1998. Il faut noter qu'en Chine la part de marché qui est en train d'être perdue par le vélo est simultanément en train d'être capturé par l'automobile.




Les raisons pour favoriser le vélo

      La raison pour la quelle les automobiles ont gagné en popularité, c'est qu'elles offrent un moyen de transport dans lequel l'effort humain n'est pas du tout nécessaire. Par conséquent, elles offrent un moyen de transport qui est plus fiable et qui est plus confrotable que la bicylette.

      Pourtant il ne faut pas oublier le fait que la plus grande menance confrontant l'espèce huamaine est celle de l'obésité et celle d'autres maladies liées aux mode de vie.




      Il faut aussi tenir compte du fait qu'on a déjà brûlé plus qu'une moitié des combestibles fossiles que notre planète possédait.

      Si l'on va prendre en consicence ces deux fait, on va bien entendu arriver à une conclusion inéluctable - Il faut massivement, et avec toute ressource à notre disposition, promouvoir l'usage accrue de la bicyclette non seulement en tant qu'un sport mais aussi en tant qu'un moyen de transport quotidien.




      Le gouvernement indien à beaucoup à gagner s'il favorise le vélo - nous dépensons une grande partie de notre réserve précieuse de la monnaie étrangère au marché international pour l'achat des combestibles fossiles comme l'essence, le diesel et cetera. si notre population accepte la bicyclette nous pouvons économiser massivement et utiliser cet argent pour l'achat des brevets d'invention afin de rendre les médicament abordable pour les pauvres..
pour l'achat de savoir-faire technologique..
pour accélérer notre vitesse de développement afin de devenir un pays développé plus tôt..

      Tout cela est possible si seulement on favorise l'humble bicyclette..!




Suggestions pour faire en sorte que le vélo devient le moyen de transport préfèré de chacun d'entre nous

1. L'infrastructure disponible en Scandinavie, en Japon et en Allemagne doit être disponible même en Inde et en Chine car c'est là où se trouve l'avenir de la bicyclette.

2. Lors d'une visite en Europe recemment, j'ai remarqué les modèles de moto très innovants. Ils avaient les pneus qui étaient plus plat et plus épais que d'habitude. Ainsi la moto est stable, même à l'arrêt. En plus ils avaient un écran en ploycarbonate pour offrir de la sécurité supplémentaire en cas d'accident.




      De telles innovations sont requises dans les bicyclettes aussi. J'ai remarqué que les bicyclettes disponibles, au moins dans le marché indien, sont restées les mêmes depuis ces vingt dernières années.

3. La plus grande faiblesse dont souffre un vélo aujourd'hui, particulièrement en Inde et en Chine, c'est celle d'une image inférieure. La bicyclette est perçue d'être un moyen de transport très rudimentaire pour les pauvres.




La solution à ce problème est en deux parties :

              Premièrement il est nécessaire de planifier une campagne de marketing glorifiant le vélo et impliquant des icônes de la jeunesse. De telles campagnes pour les oeufs, le lait et les preservatifs au marché indien viennent à l'esprit commes des stratégies réussies de la glorification des objets quotidiens.




              Dernièrement il faut ajouter des caracterstiques téchnophiles au vélo. Les jeunes de notre pays
possédent tous des iPhones et des Android Smart Watches. Pour rendre la bicylcette attryante à eux il faut la numériser.. on peut ajouter un chargeur de portable qui utilise l'énergie méchanique du cycliste.. on peut ajouter des applications qui mesurent le rythme cardiaque et qui peut synchroniser avec un smartphone.. Il est nécessaire à transformer le vélo en un gadget absoluement à posséder..!!!




      Je vais conclure en exprimant un éspoir qui a surgi en intérieur de moi lors de la période de préparation de cet article..

 -   J'espère que mon article à provoqué une réflexion profonde chez vous..

 -   J'espère aussi que nous allons tous, avant que cette décennie soit fini, renoncer nos automobiles personnelles..

 -   J'espère finalement que la bicyclette deviendra notre moyen de transport favori très tôt dans l'avenir...! (Amen)



Sunday, 17 November 2013

Qu'est que c'est le tourisme industriel?



        J'ai recemment lu un article intitulé < Les centrales électriques, nouvelles frontières du tourisme > qui est paru le 3 février 2000 dans le Courrier International. L'article que vous êtes en train de lire est une collection de mes réflexions suite à la lecture de l'article mentionné ci-dessus.

        Le tourisme industriel c'est l'exploitation touristique des usines ou des autres chantiers de production industrielle. L'article du Courrier International mentionne des centrales nucléaires et même des sites radioactifs en tant qu'attractions touristiques..



        A mon avis le tourisme industriel, qui est un phénomène assez recent, est liée avec le concepte d'utilitarisme. Ce dernier veut dire qu'on apprécie les objets quotidiens, les objets qu'on utilise chaque jour. Dans l'utilitarisme, la valeur d'une action ou d'un objet est déterminée uniquement par le résultat obtenu autrement dit uniquement par l'utilité de l'objet en question.

        Alors que le tourisme traditionel implique les visites aux musées, aux galleries d'art et aux merveilles architecturales, à notre époque postmoderne sommes-nous réduits à visiter les sites de la fuite radioactive?



        On peut témoigner la même tendance dans les milieux différents - une baisse dans la qualité de contenue. Parfois j'ai l'impression que notre espèce humaine va de ce qui est appréciable, de ce qui est beau et de ce qui est bon à ce qui est abstrait, insensé et ce qui a une valeur douteuse..

        Considérons le cas dans le domaine d'art : alors qu'il est facile à trouver de la beauté dans l'art classique et dans l'art de la Renaissance; par contre l'art moderne, à mon humble avis est abstrait et difficile à comprendre.



        Peut-être que cette dégradation va de pair avec la philosophie nihiliste dans laquelle beaucoup de gens croient de nos jours.

       Greenpeace dit aue le tourisme des centrales nucléaire est une tentative enfantine de légitimiser l'énergie nucléaire qui est normalement associée avec le risque des accidents nucléaires ainsi que les fuites des éléments cancérogènes.



       Je sais que le tourisme à certains sites industriels peut être instructif et amusant, mais il me semble que visiter les régions radioactifs est tout simplement une tentative de répondre à la morbidité de certains - à sa place je recommanderais le tourisme durable..



C'est un genre du tourisme qui est né d'une volonté de protéger l'environnement, d'un désir de respecter les coutumes locales et d'appliquer le commerce équitable..!

Friday, 1 November 2013

Faut-il passer par le tourisme pour sauvegarder notre patrimoine?


      


      Notre patrimoine est précieux et fragile. L'histoire et les reliques du passé sont importantes à nous car elles nous aident à apprendre de l'exemple de nos ancêtres. En apprenant les erreurs qu'ils ont commises, on peut les éviter. De même, on peut imiter les bonnes actions du passé.




      Ainsi, la conservation du patrimoine est essentielle et souhaitable pour toute société équilibrée..!

      Pourtant cette conservation est coûteuse et laborieuse. Les articles d'antiquité, ceux qui ont souffert des années de dégradation, exigent des soins professionnels et spécialisés afin de préserver leur valeur.




      Le tourisme peut fournir le financement nécessaire pour la conservation de notre patrimoine. Certains disont qu'on ne conserve le patrimoine que pour le rendre disponible au grand public et par conséquent c'est logique que le tourisme devrait payer les frais inhérents.




      Cependant, certains touristes sont susceptible à traiter les sites du patrimoine avec l'irrévérence et cela peut aller à l'encontre du même but d'utiliser le tourisme pour la sauvegarde du patrimoine.




      En fin de compte, une solution finale pourrait être la pratique du tourisme équitable - Une sorte de tourisme qui implique un respect des cultures et des traditions locales, qui évite les visites en masse et qui évite également la surexplotation des sites.




      Les gouvernements, les touristes et la population générale doivent arriver à un consensus que le patrimoine est comme la poule aux oeufs d'or et ainsi dans sa conservation se trouve le bien-être de tous..!



Saturday, 19 October 2013

L'essor des documentaires.

        

        Récemment, on a observé que les films documentaires réussis sortent de plus en plus en salles de cinéma. Certains ont l'impression que cela est une nouvelle tendance mais selon Jean-Pierre Rehm, directeur artistique du festival international de Marseille, les documentaires n'étaient jamais absents des cinémas.



        Les documantaires sont devenus polulaire car ils facilitent la compréhension du monde et le rôle des pouvoirs qui excercent l'influencent de maniére opaque. D'ailleurs, les films du genre fiction ne sont plus distinguables les uns des autres car ils répètent les mêmes thémes avec des changements mineurs.
Non seulement il ya eu une augmentation de la sortie des documentaires en salles cinématiques mais aussi les spectateurs apprécient ce genre plus qu'avant, ce qui a resulté en une augmentation des revenues.



        La télévision, étant source principale traditionelle de financement des films documentaires, impose un format particulier. Cela dit, certaines oeuvres documentaires produites visent particuliérement une sortie en salles et elles sont distinctes des documentaires télévisés habituels de sorte qu'ils ne suivent pas les formats imposés par la télévision.



        Il y a des projets documentaires qui n'auraient pas été créés sans le financement de la télévison, pourtant les meilleurs documentaires actuels sont auto-financés avec l'aide des nouvelles technologies qui les aident à réduire les coûts ainsi que d'aborder les sujets différents.



        En fin de compte, les documentaires, même s'ils ne peuvent produire qu'une petite partie des revenus de leurs homologues fictifs, répondent à un besoin important pour l'information factuelle et donc ne peuvent qu'accroître dans les temps à venir..!!!