Total Pageviews

Sunday, 9 April 2017

Qui sont les locavores?



    Un locavore est tout simplement un consommateur qui ne se nourrit exclusivement des aliments produits localement. Le discipline alimentaire du base est à la fois nouvelle et complexe : s'alimenter des produits dont l'origine géographique est à moins de 250 kilomètres de leur assiette.




    Le phénomène des locavores vient en France des États-Unis les années 2005. Le locavore est influencé par et lié à le mouvement de la nouvelle consommation et du circuit court.




Quels sont les avantages du locavorisme?

La proximité du producteur : Grâce à une chaîne d'approvisionnement très courte, un locavore sait comment sont produit les aliments. Donc il profite des légumes sans pesticides, la viande sans plastiques et sans polystyrènes pour le suremballage.




* Le maintien de l'environnement : Le mouvement du locavorisme se veut un acte respectueux de la diversité des paysages, des écosystèmes en évitant les monocultures et l'agriculture intensive.



* La justification économiqueLes produits alimentaires locaux évitent les coûts de transport, d'emballage et de conservateurs alimentaires.




La critique du locavorisme

    Selon la revue Science humaines, "..Sans nier le fait que le système alimentaire mondial n'est pas soutenable, il ne faudrait pas pour autant verser dans un locavorisme par trop radical, qui s'avèrerait contre-productif aussi bien sur le plan de la qualité alimentaire que sur celui de l'empreinte écologique. Il ne s'agit pas de prendre en compte uniquement les kilomètres parcourus par les aliments, mais aussi l'empreinte environnementale de l'agriculture, pour procéder in fine à un bilan global, quitte à acheminer les aliments par rail, et non par la route."




    Ainsi, c'est l'empreinte écologique d'un aliment qui est plus important que la provenance d'un aliment. Si le transport est inefficace, une tomate de 100 km pourrait être plus intensive en carbone qu'une tomate de 5 000 km.

    Donc en fin de compte Soyez Locavore mais avec modération!