Total Pageviews

Friday, 18 November 2016

Se faire tatouer ou percer: une invitation permanente à la maladie?



    Durant l'époque précédente le tatouage était une pratique pour les rockers ou les marins au long cours mais aujourd'hui presque toute la population jeune française se fait tatouter ou percer. Alors que les filles préfèrent un rien coquin sur l'épaule, dans le bas du dos ou prés de la cheville, les garçons aiment les tatouages plus imposants qui déclarent leur indépendance.



    Pourtant il faut faire attention - se faire tatouer doit être un acte délicat, à pratiquer dans des conditions de sécurité maximales et d'hygiène. Pour toutes fins utiles, on devrait envisager le tatouage ou le piercing comme des processus chirurgicaux, car les deux utilisent des aiguilles et les deux impliquent la rupture de la peau.



    Et pourtant, malheureusement le tatouage et le piercing actuellement échappent à toute réglementation sur le plan sanitaire en France. Les jeunes en France considèrent un tatouage (ou bien un piercing) comme un signe d'apartenance à un groupe  <>. Ainsi, depuis quelques années, le tatouage connaît un véritable succès, et pour faire face à cette demande croissante, de nombreux tatoueurs ouvrent boutique.



    Récemment les autorités sanitaires françaises ont lancée une aletre annonçant la suspension de l'utilisation d'une encre de tatouage contaminée par un champignon. La découverte de cette contamination mycosique a été faite à l'occasion de l'hospitalisation, en république tchèque, d'une personne récemment tatouée. Et ce même produit circulait en France.



    Donc en fin de compte obtenir un tatouage n'est jamais un acte anodin. Si vous souhaitez vous faire tatouer, vous devez veiller à ce que votre tatouage soit pratiqué dans des conditions sanitaire parfaite!


Saturday, 15 October 2016

Alternance travail-études (l'ATE) - une solution d'avenir?

    

    Nous connaissons tous les candidats hyper-qualifiés qui n'arrivent pas à trouver un emploi car ses études ne correspendent pas au monde de travail. Souvent les élèves se plaignent que leur éducation ne les prépare pas à des situations de la vie réelle et de l'environnement professionnel.





    Ainsi une des solutions pourrait être L'alternance travail-études (ATE) en formulation professionnelle et technique.




    Tout simplement l'alternance travail-études est une approche en vertu de laquelle un étudiant obtient une formation professionelle dans le cadre d'études. Par exemple si un candidat veut entreprendre une diplôme de maîtrise en gestion qui dure deux ans, il sera obligé de travailler au moins 6 mois en stage.

 

    L'ATE exige une concertation entre le milieu du travail et l'établissement scolaire. Ainsi on permet à l'élève d'acquérir les compétences nécessaires à l'exercice de la profession ou du métier qu'il ou elle a choisi.





Certaines avantages des stages qui sont imliqués dans l'ATE sont :  

Les entreprises n'ont pas l'obligation de rémunérer les stagiaires puisque le stage fait partie intégrante du programme d'études. 

Les stages en entreprise sont majoritairement de courte durée (de deux à trois semaines ou une journée par semaine) et sont habituellement plus nombreux. 

Les stages sont généralement inclus dans les heures du programme d'études, ce qui ne prolonge pas ou prolonge peu la durée de celui-ci.


    Au dela des stages, les institutions scolaires s'approchent des besoins des entrprises en invitant les professionnels de l'industrie à mener les atteliers dans lesquels ils peuvent dentraîner les compétences nécessaires dans leurs entreprises respectives.

    L'ATE est en constante amélioration, ainsi, d'année en année, de plus en plus de programmes scolaires sont offerts en ATE dans un plus grand nombre d'institutions éducatives, et le nombre d'élèves qui y participent augmente. 

 

Thursday, 15 September 2016

Aimriez-vous vivre dans un bâtiment écologique?



    D'abord qu'est-ce qu'un bâtiment écologique?


    Un bâtiment écologique veut dire tout immeuble construit avec les principes de l'écoconstruction ou  de la construction durable à l'esprit. C'est-à-dire que la création, la restauration, la rénovation ou la réhabilitation d'un bâtiment en lui permettant de respecter au mieux l'écologie à chaque étape de la construction, et plus tard, de son utilisation (chauffage, consommation d'énergie, rejet des divers flux : eau, déchets).





    De nos jourd l'environnement est menacé par le réchauffement planètaire, celle qui mène à l'élévation du niveau de la mer, et par la pollution. Afin de limiter le réchauffement planètaire, les gouvernements du monde ont signé l'Accord de Paris sur le climat en 2015.





    Pourtant le gouvernement ne peut pas résourdre ce problème tout seul. Les citoyens ont également la résponsabilité d'épauler la conservation de l'environnement. Ainsi, lorsqu'il pleut on peut récupérer l'eau de la pluie afin de réduire la consommation de l'eau. On peut installer les panneaux solaires pour produire l'électricité qui va par conséquent réduire la nécéssité des fossiles combestibles. Sur le toit du bâtiment on peut utiliser une toiture végétale.



    On peut même utiliser des matières premières qui n'incorporent pas beaucoup d'énergie d'extraction, de fabrication ou de transport. Ainsi au lieu du bois on peut utiliser la pierre, la brique de la terre crue. On doit aussi utiliser les matériaux qui aident a l'isolation écologique : la maison consèrve la chaleur en hiver et la fraîcheur en été.



    Alors, en fin de compte, je vous pose une question - Même s'il est plus cher, seriez-vous prêt à vivre dans un bâtiment respectueux de l'environnement?




Thursday, 25 August 2016

College par Ady Shucks

CLICK HERE TO SEE THE SONG -> https://youtu.be/XEtR1mnTCEo
CLIQUER EN HAUT POUR LA CHANSON

Les Paroles :
Jab mai pehli-pehli baar
Ghar aur parivaar
Ke saaye se nikla
To college mei mere jaise kai aur
Mujhko miley & whats more..
Jo bhi maine seekha.. most of it was out of the class!

College - those were the best days of my life!
College mei humne planchette se bhut bulaya
Lekin ye - aaj tak nahi maalum ki coin ko bhut ne hilaya.. Ya kisi dost ne!

Jab mai pehli-pehli baar
Duniya ke bazaar
Mei paisa kamaane nikla
To college ke mere jaise kai aur
Iss daud mei mere saath the and whats more
Jo bhi maine paya.. most of it was because I thought out of the box!

College - those were the best days of my life!
College mei humne planchette se bhut bulaya
Lekin ye - aaj tak nahi maalum ki coin ko bhut ne hilaya.. Ya kisi dost ne!

I'm lookin for Ady Shucks
Hello? Are you still there?
Is this.. Ady Shucks?

KUCH DIN PEHLE EK BAAR
JAB MUJHSE MILEY COLLEGE KE MERE YAAR
TO MAI EK GANA BANANE NIKLA
JISMEI HON HUM JAISE KAI AUR
COLLEGE KI YAADIEN & LOTS MORE
CUZ JO BHI HUMNE SEEKHA..
MOST OF ALL IT WAS THE LESSON FOR... LIFE!!!

Screens








Wednesday, 10 August 2016

Le sucre : est-il devenu le tabac de notre époque?


   Dans un premier temps, le Kerala est devenu le premier gouvernement major en Asie de proposer un 14,5% "fat tax" sur toute la malbouffe. La chasse au glucose industriel, superflu et addictif peut-elle être comparée aux assauts sanitaires et réglementaires qu’a affrontés l’industrie de la cigarette, à partir de la fin des années 1990?




   Saviez-vous que 1,3 milliards de personnes sont actuellement en surpoids contrairement à seulement 1 milliard qui sont sous-alimentées? C'est-à-dire que le surpoids est aujourd'hui un problème pire que la sous-alimentation!




   Le surpoids n'est pas un souci exclusif des pays devéloppés mais aussi les pays en voie de devéloppement et surtout car les régimes traditionnels font l'objet d'une transformation rapide dans ces pays. Souvent un répas traditionnel, bien-équilibré est remplacé par un plat qui a trop de sucre, trop de sel et également trop de matières grasses.




   La solution proposée par l'industrie agro-alimentaire : Vendre le problème ainsi que la solution!




   L'industrie est conscient du fait que le consommateur est aujourd'hui de plus en plus au courant des effets nocifs du sucre sur sa santé. Ainsi, les jus de fruits, les boissons sans sucres ajoutés et les casse-croûtes Light sont la nouvelle vague pour les établissements de restauration rapide. Là aussi on peut observer les similarités avec l'industrie tabac - on a les cigarettes avec moins de tabac, les "utlra-milds" et aussi l'e-cigarette!